2017

Mon projet sur le temps liturgique avance …

il s’appellera LUMIERE. Il nécessite des financements, encore de la réflexion et du temps, pour le meilleur. 

 

Des portraits d’enfants visibles dans le nouvel onglet intitulé
Anges ou petits Démons ?! 

 


Puis, des Marines ; un séjour à Chausey, île chère à Marin Marie, occasion de saisir de nombreux croquis et tableaux, tant les lumières sont surprenantes et multiples.

 

 

 

 

 


 

Quant au Moteur Duvant, il tourne à plein régime,c’est le cas de le dire ! ce dernier a été sélectionné pour investir le Salon d’Automne à Paris sur les Champs Elysées du 11 au 15 Octobre, dans la section Figures et Essais.

 

 

2016 
Des étincelles de joie

Tel le ferronnier d’art dans son atelier, je me suis penchée sur mon ouvrage avec ardeur.


Tout d’abord, une immersion créatrice vécue en symbiose avec  le temps liturgique, du carême à Pâques et  matérialisée par treize toiles de grande dimension, plus de 20 
m² en tout ! Je prépare un projet scénographique pour les mettre en scène, patience…

Ensuite deux expositions un peu particulières autour de la cale sèche de la Landriais sur la Rance et du voilier NAN puisque l’une éphémère donna lieu à la création de 12 toiles sur le vif et que l’autre pour les Journées du patrimoine m’instaura organisatrice d’une exposition collective.

 

 

Puis l’exposition Fenêtres de Vie  à la clinique du Moulin de Viry qui se prolongea cinq mois, moment de partage intense avec les patients. Enfin, un projet sur les quatre éléments que sont  le feu, la terre, le vent et l’eau.

Trois Moment Rares

En 2014/15 : Trois moments précieux et inoubliables dans ma vie de peintre…

   René de Obaldia

Recevoir le cadeau de rencontrer l’homme merveilleux qu’est René de Obaldia, grand écrivain qui a traversé le siècle avec son humour légendaire et son regard saisissant de pertinence …et pouvoir réaliser son portrait à l’huile en direct chez lui.

 

   Les salons d'honneur  du Palazzo Contucci

 

Me rendre en Toscane, rêve de beaucoup de peintres, poser principalement mon chevalet dans le palazzo Contucci et ses fameuses caves de Vino Nobile à Montepulciano ; ramener un « butin »d’une trentaine de toiles et de croquis .

 

Exposition Résonance à Saint Pourçain sur Sioule.

 

 

Etre invitée à exposer à la Maison de la Lithographie par les Amis de Frédéric Charmat dans le Bourbonnais, renouant alors avec mes souvenirs d’enfance de grandes vacances passées dans le berceau familial…

 

 

  

 

 

  


  Exposition : “Les Saisons”

L'Orangerie - Les saisons

Du samedi 1er au dimanche 16 février 2014, l’Orangerie du Château accueillera l’exposition de peinture de la Robinsonnaise Anne de Larminat. Quatre tableaux monumentaux des saisons plongeront les visiteurs dans l’univers de l’artiste. Un monde aux multiples facettes, coloré, profondément vivant…

Cette exposition est née des saisons. “Printemps”, “Été”, “Automne”, “Hiver” : quatre œuvres monumentales qui sont autant de fenêtres ouvertes sur l’imaginaire créatif d’Anne de Larminat. En effet, bien plus qu’un voyage entre les saisons, c’est à un vagabondage artistique que la peintre nous convie.

 

Formes, couleurs, mouvements et compositions se conjuguent pour créer quatre univers sensibles et sensuels où poésie et fantaisie ne sont jamais loin. “Mon intention est de faire émerger ce lien profond qui relie les choses entre elles, et nous relie à l’univers”.


“Les Homards Bleus” ont traversé l’Atlantique !

Homards bretons

En vrai passionné de la vie, Chris *** jeune restaurateur à New York, à l’occasion d’un événement dans mon atelier du Plessis Robinson est tombé amoureux de la toile “les Homards Bleus”; il s’était juré d’en faire l’acquisition pour son restaurant.   Aujourd’hui, c’est chose faite, les homards bretons ont traversé l’Atlantique pour une dégustation sans fin (sans faim) !!!               


Dialogue d’arbres par Andrée Peter

      

Sur scène, un trio à cordes, violon, alto et violoncelle, est accompagné d’une chanteuse comédienne, de quatre peintres et d’un sculpteur. Inspirés par des textes de Chateaubriand, de Georges Sand et par “Le Roi des Aulnes” de Goethe mis en musique par Schubert, peintres et sculpteurs improvisent des créations originales.